froissement est une pièce de poésie sonore conçue et réalisée par Aurélie et Pascal Baltazar entre 2006 et 2009.

La voix en est le matériau central : mots, souffles, fredonnements et psalmodies se mêlent et se démultiplient, sculptant des espaces où le sens émerge du son avant de s’y dissoudre à nouveau.

Que le verbe balbutie ou s’énonce plus clairement, c’est finalement toujours à l’imagination de l’auditeur de ré-inventer le mystère de son propre cheminement.

La version originale est au format 5.1. Une réduction stéréophonique est disponible ci-dessous.
À écouter de préférence au casque.


Le poème ci-dessous, à l’origine de l’œuvre, a servi de partition lors de la création sonore:

FroissementNoir